logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.
[contact-form-7 404 "Not Found"]
start-up-french-american-digital-lab-44-screens-new-york

New York : nous avons participé au French American Digital Lab !

Un programme d’accélération intensif pour start up à New-York

Du 16 au 26 octobre, la start up 44 screens a participé au French American Digital Lab, organisé par  l’Ambassade de France aux Etats-Unis pour la deuxième fois à New York. Ce programme d’accélération est organisé avec un grand nombre de partenaires locaux et de l’agence Business France.

Yoann Chasme, producteur et Lionel Guillaume, fondateur de 44 screens, ont eu la chance de rester à New York pendant les 10 jours de ce programme intensif.

Les cinq autres start-up françaises du secteur culturel et des industries créatives ont été sélectionnées  par le French American Digital Lab sont : Augmented AcousticsINDUO®, WakatoonWellcutWonda VR.

L’intérêt de participer au French American Digital Lab

Pour notre studio spécialisé dans la réalité augmentée, nous avons vu cinq bonnes raisons pour avoir participer au programme d’accélération The French-American Digital Lab :

  • La qualité des intervenants et leur disponibilité ;
  • L’immersion totale en langue anglaise, au quotidien, avec des interlocuteurs américains et internationaux ;
  • Un regard neuf sur le studio 44 screens et notre produit « les visites augmentées« , d’experts qui ne vous connaissent pas ;
  • Un entrainement intensif pour savoir pitcher en 40 secondes, 2 minutes et 3 minutes, avec et sans supports visuels ;
  • la remise en question de son business model, dans le cadre de sessions parfois collectives, parfois centrées sur notre produit avec un ou deux experts.

Le studio franco-canadien 44 screens est présent en France et au Canada francophone. Cette présence représente assurément un atout pour notre développement aux USA. D’un point de vue culturel, le Canada et les USA restent très proches. En ce sens, beaucoup de codes et d’habitudes en matière de business restent très proches. Néanmoins, il ne faut pas se faire d’illusions. Vous ne pourrez pas sérieusement développer sérieusement votre start up sur les terres de Google sans création d’une entreprise locale. C’est vrai pour les entreprises canadiennes, c’est aussi vrai pour les entreprises européennes.

La règle d’or pour réussir à New-York : savoir pitcher !

« Nous ne jouons pas dans la même cours », c’est un avis à peu près partagé par tous les entrepreneurs ayant participé à la deuxième cohorte du French-American Digital Lab. Comme la vie est très cher à New-York, les salaires sont en conséquence. Par conséquent, à salaires très élevés, besoins très importants ! Ne pensez pas que vous pourrez développer votre start-up avec des bouts de ficelles très longtemps. Point de salut sans accompagnement fort d’un partenaire financier. C’est une des clés de votre réussite aux USA.

Si vous souhaitez réussir à New-York, préparez-vous à devoir dépenser 100 000 $ la première année. Par conséquent, trois solutions s’offrent à vous :

  1. Votre start up à les reins suffisamment solides car elle dégage des revenus conséquents ou elle est accompagnée par des investisseurs qui partagent votre ambition ;
  2. Vous rencontrez un investisseur américain qui investira et vous accompagnera dans votre développement aux USA ;
  3. Vous trouvez un partenaire qui croit à votre projet et vous aidera à le vendre … si et seulement si votre potentiel de vente est rapide : visez au moins 500 000 $ de ventes la première année pour réussir votre démarrage.

Comment faire ? pitchez, pitchez, pitchez encore et toujours. Telle semble être la règle ! Et poussez des portes, elles s’ouvrent facilement à New-York. Mais attention, elles peuvent se refermer encore plus rapidement !

En conclusion, l’accélération de 10 jours a représenté une belle opportunité pour le studio 44 screens. La réalité augmentée pour le divertissement et la culture plaisent. New-York nous a ouvert ses bras, à nous de saisir cette belle opportunité  et de la faire grandir !

Alors, rendez-vous au prochain épisode !

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.