logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.
[contact-form-7 404 "Not Found"]

10 grandes tendances du tourisme en 2015

En ce début d’année 2015, la chaire de Tourisme de Montréal nous a présenté les 15 tendances du tourisme en 2015. Si quelques unes étaient plus spécifiques au marché québécois, nous vous en présentons 10 qui concernent aussi la France.

1- L’ère de l’image de soi

Oui, nous sommes entrés dans l’ère de l’image de soi où chacun est pris dans un jeu constant de mise en scène de soi. Le visuel devient plus important que les mots. Il ne s’agit plus de prendre en photo ou en vidéo ce qu’on voit, mais de se montrer dans l’action, le paysage.
Si les applications stimulent les occasions d’interactivités sociales, ces stimulations ne restent finalement que des interactivités de surface

2- Le retour des américains

Avec la sortie de la crise économique des USA et le renforcement du dollar américain, nous devons nous attendre à un retour en masse des visiteurs américains. Par exemple, au Canada, on constate, depuis le début des années 1990, une corrélation parfaite entre les courbes du nombre de touristes américains et du taux de change dollar américain / dollar canadien. Plus le dollar américain est fort, plus ils vont à l’étranger. Logique me direz-vous, mais il ne faut pas l’oublier.

3- L’année de l’internet des objets

C’est LA prochaine révolution technologique. Les objets connectés se multiplient : lunettes, bracelets, montres, vêtements, chaussures… Par exemple, on s’attend à ce que la société Apple vende entre 20 et 35 millions d’Apple Watch en 2015 ! Ce sera le lancement d’un nouveau produit le plus rapide de l’histoire.
Cette multiplication des objets connectés va poser le problème d’interfaces : comment restituer l’information sur autant d’écrans et de surfaces différents tout en la gardant pertinente ?
L’internet des objets, avec ses multiples capteurs, pose le problème de la « surquantification » des données insignifiantes. Il faudra savoir faire le tri !
Par contre, cette multiplication des données, des informations récoltées, ouvrent de formidables perspectives de personnalisation des services instantanés. Nous pouvons même penser à l’apparition de services qui évoluent d’heure en heure selon les statistiques récoltées.

4- Du Storytelling au storymaking

Il faut savoir que la nouvelle génération a un temps d’attention de seulement 8 secondes. Elle est née après 1995, c’est la fameuse « Génération Z ».  C’est-à-dire que leur intérêt pour ce que vous leur montrerez ne va pas dépasser ces 8 secondes.
Et plus que tout, ils recherchent à faire partie de l’histoire. C’est fini le moment où on intéressait un public en racontant des histoires, aujourd’hui, le public souhaite participer. Il faut donner la possibilité aux gens de raconter une histoire, leur histoire, les aider à raconter où ils sont, ce qu’ils font, le temps d’un cliché. C’est ce qu’on pourrait appeler le storymaking.

5- Les hôtels ne sont pas morts

A l’heure du tourisme collaboratif, les hôtels doivent redéfinir leur offre. Celle-ci passe d’abord par le retour aux fondamentaux : un hôtel, c’est avant tout un endroit où on peut bien dormir. Face à des sites comme AirBnb, offrir la garantie d’une vrai nuit de sommeil devient un réel atout.
Parallèlement à la promesse de la qualité du sommeil, les hôtels doivent penser à offrir de nouveaux services qui permettront de personnaliser l’offre. La généralisation du numérique peut les y aider. Des services comme la conciergerie numérique, le checking avec le smartphone, permettent d’éviter de passer par la réception. Les QR codes ou la NFC permettent d’ouvrir la porte de la chambre, etc. On peut même imaginer des applications qui permettent au visiteur de choisir leur petit-déjeuner, l’heure du ménage, la température de la chambre, de gérer l’éclairage… Bref, il s’agit de faire de la chambre un cocoon.

6- Le changement climatique devient une réalité

Pour certains, le changement climatique se concrétise par un réchauffement des températures, l’été ou l’hiver. D’autres constaterons que c’est le déplacement de la saison, avec des étés qui arrivent plus tard et se prolongent en septembre… Les conséquences selon les régions peuvent-être très différentes. Ici, ce sera moins de neige alors que d’autres connaîtront des chaleurs extrêmes. Enfin, d’autres pourront penser à allonger ou rétrécir leur saison touristique.
Quoi qu’il en soit, l’évolution climatique induit nécessairement des changements dans l’offre des territoires. Il devient nécessaire de les accompagner pour qu’ils fassent évoluer leur offre.

7- Les aéroports nous accueillent et nous facilitent la vie

La gestion des flux devient un enjeu important des aéroports. Avec l’accroissement sensible du nombre de voyageurs, tout ce qui permettra d’accélérer le parcours de ces derniers améliorera leur expérience et facilitera la gestion des flux par les autorités aéroportuaires.
L’expérience de Air France qui gère le parcours utilisateur de son domicile à son siège dans l’avion avec la NFC est à ce sujet remarquable.
Mais on pense aussi à de nouvelles formes de suivi des bagages (objets connectés), de nouvelles relations avec les voyageurs le temps qu’ils sont à l’aéroport, etc.

8- Et si le tourisme collaboratif trouvait ses limites ?

Hors hébergement et dans une moindre mesure le transport, finalement, peu d’expériences de tourisme collaboratif a fonctionné à ce jour. Les perspectives de croissance du tourisme collaboratif trouveraient en 2015 leurs limites … plus tôt qu’attendu !

9- La Chine, opérateur touristique d’envergure

Le marché chinois est en plein Boom. A titre d’exemple, près de 50 hôtels cinq étoiles ont ouvert leurs portes en Chine en 2014. En 2015, on comptera d’avantage de voyageurs d’affaires chinois que de voyageurs d’affaires américains.
Enfin, les entreprises chinoises deviennent des acteurs de premier plan de l’industrie touristique mondiale.

10- Fin du marketing de masse en tourisme

C’est la grande évolution du marché du tourisme. Fini le marketing de masse, nous entrons dans l’ère de l’hyper personnalisation. Chaque personne devient une niche. Chacun attend désormais un message qui lui est propre, personnalisé et adapté au support technologique.
Le message doit être « omnicanal » et adapté au voyageur.

Pour résumer, l’industrie touristique est très certainement l'industrie la plus en pointe par les évolutions technologiques et numériques, ce qui en fait un débroussailleur des évolutions numériques. Alors, si vous vous sentez perdus et que vous pensez que tout va trop vite, dites vous que vous n'êtes certainement pas la seule personne !
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.